Quelles sont les bonnes pratiques pour limiter notre impact digital ?

Quand on pense aux pollutions générées par Internet, on pense aux data centers, à l’énergie colossale qu’ils consomment et à l’industrie du numérique ! Mais nous sommes tous en mesure de limiter notre impact en respectant les bonnes pratiques pour aller vers une utilisation du digital plus responsable.

Voici quelques exemples de bonnes pratiques pour que le digital impacte moins sur l’environnement. N’hésitez pas à les mettre en place !

D’autre part, retrouvez également tous les bons gestes à adopter pour une cuisine zéro déchets.

Astuce 1 : Le grand ménage dans votre boîte mail :

Une semaine par mois, nous vous conseillons de consacrer 15 minutes par jour au tri manuel de votre boite de réception.

  • Supprimez les longues conversations pour lesquels chacun a coché « répondre à tous » et les alertes Google que vous avez déjà lues et intégrées
  • Videz les spams, la corbeille et les brouillons : car même si vous ne les voyez pas, ces mails sont tout de même stockés sur un serveur en attendant d’être détruits.
  • Désabonnez-vous aux newsletters qui ne vous intéressent plus.

Ces 15 minutes peuvent être l’occasion de se mettre au clair sur les sujets traités et ceux en cours : un très bon moyen de se sentir mieux, moins débordé sous ce flot perpétuel de mails qui s’entassent.

De même, ce tri peut également se faire dans vos espaces de stockages : photos, notes, PowerPoint. Nous stockons de nombreuses données obsolètes sur les serveurs qui consomment beaucoup d’énergie.

Astuce 2 : L’utilisation raisonnée des emails

Au-delà du tri, vous pouvez également adopter quelques bonnes habitudes pour réduire votre impact numérique :

  • Limiter le nombre de destinataires au strict nécessaire
  • Limiter la qualité des photos envoyées si ce n’est pas l’objet principal du mail
  • Prévoir une version « légère » de votre signature de mail, sans le logo de l’entreprise pour les communication interne par exemple
  • Supprimer de façon systématique les mails traités qui ne nécessitent pas un archivage

Au quotidien, vous pouvez privilégier les boîtes de dialogues (Skype, Slack) ou tout simplement aller boire un café avec vos collègues pour discuter !

Astuce 3 : Changer votre manière de naviguer

Il est aujourd’hui possible d’opter pour un moteur de recherche plus green. Par exemple, le plus connu Ecosia, réinvestit ses gains dans l’environnement. Le moteur de recherche compense 100% de ses émissions en CO2 et a déjà planté 18 millions d’arbres partout dans le monde grâce à ses bénéfices ! Si Ecosia ne vous satisfait il existe d’autres moteurs de recherches green à tester comme Lilo ou encore Ecofree.